Tout Les Cours Automatisation et Instrumentation Industrielle OFPPT - OFPPT cours+exercice+examen+corrige

mercredi 26 février 2020

Tout Les Cours Automatisation et Instrumentation Industrielle OFPPT

  Can I Help You       mercredi 26 février 2020

Tout Les Cours Automatisation et Instrumentation Industrielle OFPPT 





COURS AII OFPPT ISTA





M- Circuits électriques AII.
M- Circuits électroniques AII .
M- Systèmes logiques et numériques AII.
M- Travaux de réalisation AII.
M- Traitement de signal AII.
M- Circuits de puissance AII.
M- Sensibilisation à la qualité AII.
M- Hydraulique pneumatique méquanique AII.
M- Commande électronique des machines AII.
M- Commande électrique des machines AII.
M- Automates programmables AII.
M-  Automates programmables AII.
M- Capteurs et conditionneurs AII.
M- Contrôleurs AII.
M- Automates programmables 2 AII .
M- Régulation PID AII.
 M- Gestion d'entreprise AII .
M- Supervision AII.
M- Etude et préparation du projet AII.









Informations

Réglage des paramètres du BIOS
Pour pouvoir modifier les paramètres du BIOS il faut auparavant entrer dans son programme de paramétrage. Pour cela, il faut y accéder en pressant une ou plusieurs touches au démarrage de l'ordinateur. Vous allez donc faire démarrer l'ordinateur et scruter parmi les messages affichés quelque chose du type "Press <del> to enter SETUP". Notez que le message peut être différemment formulé (et parfois en Français !), et que la ou les touches à presser peuvent varier (F1, F2, DEL, CTRL+Del…).
Avant de commencer à détailler les paramètres du BIOS il faut savoir que suivant les constructeurs de BIOS les options proposées peuvent varier. De même les constructeurs de cartes mères, qui achètent les licences des BIOS, peuvent les adapter suivant la situation :
·         ·        chipset de la carte mère;
·         ·        modèle et marque de microprocesseur (AMD, CYRIX, INTEL, K6, PII, MMX...)
·         ·        fonctionnalités supplémentaires de chipset intégrés : SCSI, son, réseau...
Nous ne pouvons donc détailler toutes les options de tous les BIOS en fonction de toutes les cartes mères possibles et imaginables ! Nous nous en tiendrons donc aux paramètres et optimisations les plus courantes.
Pour entrer au Setup qui va servir d’exemple, appuyez sur la touche « Suppr » quand cela vous est demandé.

Eléments du Setup

Standard Setup

Date/Time Selectionnez cet option pour changer la date
ou l’heure.


A moins que n'ayez un disque dur très ancien, choisissez le TYPE 47 (toutefois il s'agit parfois du type 0 ou USER suivant les BIOS...) qui permet d'entrer des paramètres personnalisés pour le disque dur. Depuis la sortie de l'interface EIDE les BIOS ont la possibilité de paramétrer jusqu'à 4 disques durs EIDE ou lecteurs de CD-ROM (dans ce cas là le type de disque dur ne sera pas 47 mais CD-ROM ou ATAPI) . Une fois le type de disque dur défini, il va falloir entrer les paramètres de géométrie de celui-ci que vous devriez trouvez sur une étiquette collée dessus (ou dans sa documentation) :
§  §        Cyl : nombre de cylindres du disque dur.
§  §        Head : nombre de têtes.
§  §        Sect : nombre de secteurs du disque dur. Attention obligatoirement 17 pour les antiques disques durs MFM (Modified Frequency Modulated) et 26 pour les disques RLL (Run Length Limited).
Les paramètres, de disque dur, suivants n'apparaissent pas dans tous les BIOS :
§  §        WPcom : (Write Precompensation) n'est plus utilisé par les disques durs actuels : laissez ce que propose le BIOS par défaut (0 ou 65535) sauf si votre disque dur est très ancien.
§  §        LZone : (landing zone) est la zone de parcages des têtes de lecture/écriture du disque dur si celui-ci ne le fait pas automatiquement à l'extinction de la machine. La valeur utilisée ici est soit le nombre maximal de cylindres soit 0.
§  §        LBA Mode : permet au BIOS de supporter des disque durs de taille supérieure à 540 MO.
§  §        Multi-sectors Transfers : mode de transfert des secteurs, une valeur élevée peut améliorer la vitesse de transfert. A tester au cas par cas suivant les disque durs.
§  §        Transfert Mode : Mode de transfert des données, plus cette valeur est élevée plus les transferts seront rapides. Si votre PC ne démarre plus ou que vous n'arrivez plus à lancer votre système d'exploitation, diminuez cette valeur. Valeur à diminuer aussi en cas de plantage du disque dur lors d'un overclocking.
§  §        Ultra DMA : si votre disque dur et votre contrôleur le permettent l'activation de cette option améliorera les transferts entre le disque dur et le PC.
Attention, nombre de BIOS récents vous évitent la fastidieuse déclaration des paramètres du disque dur en auto-détectant systématiquement celui-ci au démarrage ou bien en ayant une option Auto-Detect Hard Disks.


Déclaration du nouveau disque dur IDE à l'ordinateur
Vous allez maintenant déclarer le disque dur dans le BIOS de l'ordinateur pour que celui-ci, et votre système d'exploitation, le reconnaisse.
Pour ce faire, vous il faut rentrer dans le programme de configuration du BIOS. Pour déclarer le disque dur au BIOS il va falloir aller dans la partie réservée à la configuration des disques. L'idéal est d'avoir la documentation de votre BIOS sous les yeux car les écrans des BIOS varient en fonction des éditeurs qui les créent et de certains constructeurs qui des licences pour les modifier. En gros il faut éviter d'aller dans les menus "Advanced" (avancé), "Chipset", "Plug and play", "PCI configuration", mais se diriger sur un menu "général" ou "hard-drive" (disque dur).
Une fois que vous avez trouvé le menu de configuration des disques durs, vous allez découvrir qu'il y a une liste de lignes réservée au paramétrage des disques. Chacune d'entre elles est réservée à un disque dur et contient différents champs de saisie à remplir avec les paramètres du disque. Mais avant vous devez trouver à quelle ligne correspond le disque qui vous intéresse. Basez vous sur les points suivants :
  • Le disque dur maître du premier contrôleur IDE (qui portera la lettre C sous DOS ) est désigné par le numéro le moins élevé dans le BIOS (en général le "drive 0") et qui se trouve être le premier de la liste.
  • Le disque dur esclave du premier contrôleur IDE (qui portera la lettre D) apparaît dans le BIOS avec un numéro supérieur au précédent disque (drive 1 en général).
  • Le disque dur maître du second contrôleur a un numéro supérieur par rapport au précédent (drive 2).
  • Enfin le disque dur esclave du second contrôleur a un numéro supérieur lui aussi (drive 3).
Notez que cette numérotation est aussi valables pour les lecteurs de CD-ROM et les graveurs de CDR (et CD-RW). Ainsi, si vous avez un disque dur en maître sur le premier contrôleur IDE et un lecteur de CD-ROM en maître sur le second contrôleur IDE ceux-ci seront désignés, typiquement, par le BIOS par drive 0 (disque dur) et drive 2 (CD-ROM). Vous ne devrez pas renseigner les autres champs intermédiaires si vous n'avez rien de branché aux connecteurs correspondants.
Une fois trouvée la ligne de paramètres qui concerne le nouveau disque dur, vous devez en renseigner les zones de saisie. Prenez une feuille de papier et notez toutes les options qui se trouvent dans cet écran (paramétrages de tous les disques durs) car si vous faites une erreur vous pourrez revenir dessus. Si vous avez une imprimante vous pouvez aussi faire une copie écran sur papier grâce à la touche <Impr. écran>. Les BIOS les plus modernes possèdent une option "Auto-detect" ou "Auto", pour chaque disque dur, qu'il ne faut pas hésiter à choisir car elle s'occupera du paramétrage en fonction du disque. D'autres BIOS ont une option qui détectera tous les disques à la file : n'hésitez pas à l'utiliser là aussi. Par contre évitez absolument l'option "format hard drive" ou "low level format" car vous pourriez perdre vos données (si vous vous trompez de disque dur) ou même rendre inutilisable le disque dur (ces options sont là pour des disques anciens RLL et / ou MFM qui n'ont aucun rapport avec l'IDE).
Si vous ne trouvez pas une option d'auto-détection du disque dur il va vous falloir rentrer ses paramètres que vous avez noté avant de l'installer dans le boîtier (ou qui se trouvent dans la documentation qui peut vous avoir été fournie avec) :
  • En premier entrez le type du disque dur. Il s'agit en général d'un nombre, entre 1 et 46, qui définit certains paramétrages types "d'antiques" disques durs : ils ne vous serviront à rien car ils ne peuvent êtres modifiés. Par contre lorsque vous allez faire défiler cette liste vous pourriez tomber sur la fameuse option "auto" qui permet de choisir l'auto-détection (utilisez la !). Si vous n'avez pas cette option vous devriez tomber sur un type 47 (ou "USER" ou "0") qui vous permettra de modifier les autres paramétrages de la ligne du disque (notez que certains BIOS vous offrent seulement le choix entre AUTO et USER) : choisissez le.
  • Vous devez ensuite saisir le nombre de cylindres (cylinder), de têtes (heads) et de secteurs (sectors). Entrez ceux-ci, tels que vous les avez notés, dans les zones correspondantes.
  • Il peut aussi y avoir une option "landing zone" (zone où peuvent être parquées les têtes de lecture), mais qui n'est plus quasiment utilisée. Si vous avez noté des informations sur celle-ci, et que l'option vous est offerte, entrez les, sinon laissez le champs avec le nombre proposé par défaut (typiquement 0 ou 65535).
  • Si votre disque dur dépasse 540 MO il faut activer l'option LBA qui permet au BIOS de faire savoir au système d'exploitation qu'il a affaire à un disque supérieur à cette taille. Si vous ne trouvez pas cette option vous devez utiliser un utilitaire qui pallie cette insuffisance du BIOS et qui est en général livré avec le disque (si ce n'est pas le cas vous devrez acheter DISK MANAGER de ONTRACK)
  • Vous pourriez avoir une option Ultra DMA. Si vous pouvez changer la zone sur cette valeur : faites le, car vos transferts entre l'ordinateurs et la mémoire tampon du disque du n'en seront que plus rapides.
Quand vous avez bien entré tous les paramètres, vous pouvez quitter le BIOS après les avoir sauvés (souvent la touche F10 réalise les deux opérations).
logoblog

Thanks for reading Tout Les Cours Automatisation et Instrumentation Industrielle OFPPT

Previous
« Prev Post

Aucun commentaire:

Publier un commentaire