TSC- Examen fin formation - Technicien Spécialisé en Commerce. - OFPPT cours+exercice+examen+corrige

vendredi 6 mars 2020

TSC- Examen fin formation - Technicien Spécialisé en Commerce.

  Can I Help You       vendredi 6 mars 2020

TSC- Examen fin formation - Technicien Spécialisé en Commerce.







examens fin formation TSC. 






examen fin formation 2018 v2  TSC.
examen fin formation 2017  v2  TSC.
examen fin formation 2017 v1  TSC.
examen fin formation 2016 v2  TSC.
examen fin formation 2015 v1  TSC.
examen fin formation 2014 v2  TSC.
examen fin formation 2013  v2 TSC.
examen fin formation 2013 v1  TSC.
examen fin formation 2011 v2  TSC.
examen fin formation 2010  v2  TSC.
examen fin formation 2007  v2  TSC .
examen fin formation 2007 v1  TSC .







                                     Information



De la province de Khouribga est représentée par des sols peu évolues colluviaux humifères peu profonds et des sols isohumiques  brunes subarides plus au moins profonds, qui se développent sur des formations paléozoïques, et des sols calcimagnésiques brunes calcaires moyennement profonds développés sur les formation du plateau des phosphates.   


Pépinière

1.   définition : pépinière est un terrain consacré à la multiplication et à l’élevage des plant florales des arbres , des arbustes ornementaux issues à partir de semis bouturage pour être planté à de mesure ou livrées au commerce
2.   superficie : la pépinière de Sidi Chennane s’étend sur une superficie de 1551.81 m².
3.   brise vent et cloture :
        Eucalyptus : pour brise-vent
             Mélange d’arbuste pour les cloture
4.   équipement :
                                           - bureau administratif.
                                          -  magasin.
                                           -   Petit magasin des semences et petit matériel.
5.    Installation : pour produire en qualité et quantité tout au long de l’année la pépinière s’est refereé à l’installation des ombrières
Ombrière : elle est destinée pour la production et la protection d’un certain nombre de plants qui sont sensible au froid ou à la chaleur construite à l’aide d’axe charpentes métalliques couvertes 60 % de lumière
     
matériel

Le matériel un moyen de production impératif pour la réalisation de différentes travaux.
La pépinière ne dispose que d’une gamme de matériel insuffisant.     
            Arrosoirs                                pour l’arrosage des plants.
            Sécateur                                 pour taillera les plantes.
            Plantoir                                  confection de petit trou.
   Transplantoir                        arrachage des plantes.
   Râteaux                                  niveler la terre.
   Houx                                      travaux du sol.
           Brouette                                 évacuer des déchets.
           Tamise                                   pour tamis la terre.


8. substrat

A : Définition :
C’est un matériau mélange de matériaux qui servent à la germination des graines, l’enracinement des boutures et l’alimentation des plantes.
B : substrat utilisée
Dans la pépinière un seul type de substrat est utilisé pour la multiplication et l’élevage la terre végétale (mélangé au fumier dans certains cas)
        b1 : la terre végétale
C’est une simple terre apportée de la forêt elle est constituée principalement végétaux
       b2 : fumier
Destiné  pour les plantations et l’ensachage des plantes d’entretien.
9. Réseau d’irrigation
Au niveau de la pépinière l’eau provient des puits
Dans la pépinière un seul système qui est pratiqué : c’est irrigation pulvériser par gicleurs.
Il s’agit des munies des tuyaux ces dernier sont posés sur  des poteaux au milieux des charpente métallique à une hauteur de 1.50 au dessus du sol (pépinière de point A).
Pour pépinière de Sidi Chennane il utilise arrosage manuel.
10. Personnels
       
 Organisation du travail

OUVRIER : afin de permettre la meilleure gestion des ouvriers les pépinières est subdivisée en plusieurs groupes selon les tâches.
Le mode de travail n’est quasiment pas rotatif, chaque ouvrier est taché à faire son travail au sein de son secteur.
RESPONSABLE : ils sont tachés à veiller sur l’exécution des travaux attribués   aux ouvriers, ils sont pratiquement  subordonnés aux chef il sont choisis sur des bases techniques ou ancienneté.
    = service de grand travaux : ce service a pour tâche d’exécuter les travaux du sol et du plantation des plantes.
    = service de reproduction : ce service a pour tâche de multiplier les plantes.
HORAIRES DU TRAVAIL : le travail débute à 6h30 et s’arrête à 15h30.

Problématique, objectif, nature, importance, (des pépinières)


Problématique :


-         dégradation des paysages de la zone, par la présence des remblais de déchets des phosphates, due à une exploitation intense à découvert.

-         Les activités minières de la zone génèrent beaucoup de poussières menaçant d’une part la santé humaine et d’autre part l’agriculture.


       Objectif :
     
-         Améliorer la quantité de l’environnement, rendre le paysage plus agréable et réhabiliter le milieu naturel.

-         créer une couverte végétale sur les remblais, ayant un effet écran contre les vents transportant des poussières.

Nature :
                Il s’agit de projet de partenariat :
-         production au cours de chaque compagne de plants par le service provincial des eaux et forêts de Khouribga.
-         Réalisation par l’office chérifien des phosphates remblais et terrains nus appartenant à cet établissement.

Importance :

-         production d’une quantité moyenne équivalente à 300.00 plants forestiers pare le service provincial des eaux et forêts de Khouribga à fournir au groupes de l’office chérifien des phosphates de Khouribga.

-    reboisement d’une superficie moyenne annuelle de 500 hectares de terrains appartenant au groupe de l’office chérifien des phosphates de Khouribga.
 
Les techniques d’élevage
  
      Le semis
      Quoi semer ?
Les semences requises pour la production de plants en pépinières doivent émaner impérativement des stations régionales de semences, qui en assurent l’indentité, le conditionnement et la conservation dans les conditions optimales s’humidité et de température pour le maintien de la qualité.
Certaines graines, bien que placées dans des conditions favorables à la germination ne peuvent germer. Elles sont en état de dormance. Il faut donc procéder à la levée de dormance, soit par la stratification ou par l’alternance de périodes de traitement au froid et à la chaleur, pour avoir le maximum de germination.
Quand semer ?
Les dates de semis dépendant de l’ essence. Le semis ne doit être ni précoce pour éviter un long séjour en pépinière et un fort développement des plants, ni tardif pour éviter les proplèmes de taux de levée dûs aux conditions climatiques.
De part les expériences passées, des périodes optimales de semis ont été déterminées pour les différentes espèces, il s’agira donc de rester dans ces intervalles qui sont :
Pour les résineux : du début janvier à fin Mars.
Pour les feuilles : début juin à fin juillet.
Il est conseillé aussi de procéder à des semis échelonnés dans le temps, au cours des périodes ainsi déterminées, pour permettre un échelonnement dans les plantations à entreprendre en fonction de la durée de séjour des plants produits.
Où et comment semer ?
Le semis doit être  réalisé dans un substrat. Un bon substrat. Le substrat doit être un support solide composé d’un élément rétenteur et d’un élément aérateur. Les substrats utilisés dans nos pépinières sont pratiquement tous d’origine minérale et comportent des mélanges entre sable, argile et divers type de terreau, de paille etc.
Le développement harmonieux du système racinaire st souvent entravé par la texteur trop lourd, impérative pour la motte pressée (qu’il faudra bannir) ou trop fine. Il faut donc veiller à ce que les dosages soit judicieux ; en tenant compte de la facilité d’utilisation, des possibilités d’approvisionnement local de quantité régulière et du prix de revient.
L’alimentation des qualités physiques des substrat actuellement utilisés devient impérative ; leur mélange avec un composte issu de matières végétales apportera certainement un plus. Les essais concluants sur le compostage entrepris sur plusieurs types de matières végétales ont permis d’obtenir des composts intéressants et de maîtriser les techniques de compostage.
Le semis se fait à l’aide de graines prégermées ou nom, qui ont reçu les traitements préventifs adaptés, antifongiques principalement.
Les principales techniques de semis sont décrites et développées dans les fiches qui suivent. Ces techniques sont simples et s’appliquent sans trop de difficultés. Toutes les pépinières doivent les mettre en œuvre pour améliorer les qualités des plants produits
logoblog

Thanks for reading TSC- Examen fin formation - Technicien Spécialisé en Commerce.

Previous
« Prev Post

Aucun commentaire:

Publier un commentaire