EXAMEN Comptable D'entreprises - OFPPT cours+exercice+examen+corrige

EXAMEN Comptable D'entreprises



Comptable D'entreprises


examens fin formation








Information


Ces deux genres de maintenance corrective se basent sur 2 notions :
Diagnostic
• Schémas fonctionnels, arbre de cause : cette approche permet de trouver l'origine de la panne en suivant une structure arborescente
• Des tableaux de type cause, effet, remède (tableau AMDEC : Analyse Mode de Défaillance de leurs Effet et de leur Criticité).
• Les tests : pour assurer que la machine fonctionne normalement.
2-Réparation
C’est la phase qui succède le diagnostic et permet au système de revenir à un bon fonctionnement.
Dans cette phase il faut déterminer:
• Les différentes phases de travail de réparation.
• Le temps nécessaire à la réparation.
• Les moyens d’exécution pendant la réparation.

       Maintenance préventive

La maintenance préventive consiste à intervenir sur un équipement avant que celui-ci ne soit défaillant.
Elle à pour objectif de:
• Réduire les interventions d’urgence.
• Éviter les périodes de dysfonctionnement d'avant panne.
• Rendre possible la réparation.
• Augmenter le niveau de sécurité.

Deux types de maintenances préventives :

1- Maintenance préventive systématique (périodique):

Elle comprend les inspections périodiques et les interventions planifiées suivant un calendrier pour assurer le fonctionnement continu des équipements.
Elle a pour objectif :
• De déterminer le coût probable de maintenance.
• De choisir les fréquences d’intervention sur un système.
• De faire de la planification de tâches et renforcer les mesures de sécurité.

2- Maintenance préventive conditionnelle :

Réalisée à la suite de relevés, de mesures, de contrôles révélateurs de l'état de dégradation de l'équipement.
Elle rend plus efficace la détection des défauts, permet d’améliorer la disponibilité par la planification des opérations.
Elle a pour objectif :
• D’éviter les démontages inutiles liés à la maintenance systématique qui peuvent engendrer des défaillances
• D’accroître la sécurité des personnes .
• D’éviter les interventions d’urgence suivant l’évolution des débuts d’anomalies.

L'evaluation du risque
Le choix de la politique de maintenance dépend de plusieurs critères :

Certaines défaillances des machines peuvent causer des conséquences très importantes sur la rentabilité de l’entreprise, elles peuvent provoquer :

• Des produits de mauvaise qualité, défectueux notamment à cause des arrêts et des redémarrages.
• Des arrêts de travail provoquant des retards de livraison, ce qui peut amener à payer des pénalités.
• Des rejets qui polluent l’environnement et menacent la vie des personnes.

Suivant l’influence des pannes, on peut classer les risques de la façon suivante:

• Risque inacceptable : il faut supprimer les causes de panne et supprimer les effets des pannes résiduelles, on se base sur la notion de maintenance préventive conditionnelle.
• Risque acceptable si limité : il faut choisir entre maintenance préventive systématique et maintenance conditionnelle.
• Risque acceptable : dans ce cas on peut choisir la maintenance corrective.
La charge la machine
Selon ce critère, c’est la charge et la capacité de la machine qui comptent. L’influence d'une défaillance de la machine varie selon la charge de la machine :

• Si la machine est totalement chargée alors il est préférable d’éviter les défaillances, on utilise ici la maintenance préventive.
• Si la machine a une charge faible on utilise une politique de maintenance corrective .

logoblog

2 commentaires: